Actulive.net | Tenor respire l'air frais
9 octobre 2021

feature-top

Tenor respire de nouveau l'air frais de la liberté. Le chanteur camerounais avait été incarcéré à la prison centrale de New Bell à la suite d'un accident de son véhicule au cours duquel une jeune fille du nom d'Érica Mouliom a perdu la vie. C'était dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 juillet 2021. La première comparution de la star a eu lieu le lundi 2 août 2021 devant le tribunal de première instance de Bonanjo, à Douala.

"Ma voiture a eu un gros souci. J’ai démarré et pendant que j’étais en train de rouler, j’ai constaté que le véhicule allait plus vite que d’habitude et que le frein ne répondait plus. J’ai donc arrêté le moteur avant le carrefour Bessengue. Mon véhicule a failli échouer pour la première fois sous un gros camion pétrolier. L’Éternel m’a évité le pire. C’est le volant qui s’est bloqué et je n’avais plus le contrôle sur rien. Le véhicule est allé échouer sur la stèle de Bessengue ; d’où le drame qui a causé le décès d’Erika", s'était expliqué le "chéri" d'Eunice Zunon. Le procès avait été renvoyé au jeudi 12 août 2021.

Lundi 27 septembre 2021, Tenor était encore devant le juge. L'homme qui est poursuivi pour conduite en état d'ivresse a bénéficié d'une liberté provisoire. Toutefois, le verdict du procès n'a pas été rendu. Du côté de la famille d'Érica Mouliom, c'est la grosse colère."Au cours des débats hier, la partie des ayants droit a évoqué le fait que le tribunal n’est pas compétent pour juger cette affaire puisqu’il s’agit d’un meurtre", souligne la journaliste camerounaise dont les propos sont repris par le site actucameroun.

Elle ajoute que "le père de la jeune fille avait demandé qu’on requalifie les faits, que ce n’était pas une histoire d’homicide volontaire, mais un meurtre, parce que selon sa déposition sa fille aurait appelé au secours avant qu’on annonce ce qui a été présenté comme un accident". On apprend également que la famille de la défunte "estime qu'il y a des informations qui n'ont pas été portées dans le document administratif". Une audience est prévue pour le 27 octobre 2021.

 

Source : afrique-sur7.ci

A voir aussi