Actulive.net | Promotion du retour du théâtre
7 décembre 2021

feature-top

Le festival international Feminin pluriel, après un arrêt dû à la covid-19 est de retour. Ateliers, conférences, spectacles et récital griotique. Tel est le contenu de la 3ème édition du Festival international Feminin pluriel. Organisé par Momo Ekissi et le Golem Théâtre, cet instant artistique se déroulera du 15 au 18 décembre 2021. Il est parrainé par la ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle. Selon le promoteur Momo Ekissi « Feminin pluriel fait la promotion des talents des femmes artistes. Il s’agit de donner aux femmes un cadre d’expression, qui leur donne la possibilité d’échanger à l’international, de se côtoyer, de fédérer leurs compétences et dans le meilleur des cas de trouver des communautés ou des artistes avec lesquelles elles partagent des projets et rêves communs, pouvant déboucher sur des productions communes nationales, sous-régionales et pourquoi pas, mondiales ». Cette édition  verra la participation du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la France, du Mali et de la Martinique. Ce dernier pays sera représenté par Agnès Pizzichetti, la directrice de Matrem Édition. Elle et Momo Ekissi ont co-écrit : « Agoodjié sur les traces des amazones du Benin ». Cette pièce de théâtre sera jouée à l’ouverture et à la clôture du festival. 

 

L’édition 2021 marque le grand retour de cette plateforme qui met en exergue la gente féminine. Dont, les actrices ont souvent d’énormes difficultés pour exprimer leur talent. La plupart du temps, elles rencontrent des embûches sur le terrain et aussi le refus de leurs parents de les voir s’orienter dans certaines disciplines. Comme activités, le festival aura un espace de formation pour renforcer les capacités artistiques de techniques des femmes. Le marionnettiste professionnel béninois, Fayçal, partagera son expérience avec  les jeunes artistes femmes qui s’intéressent à cet art. Pour le volet scientifique, le maître formateur Félix Yao, animera le 16 décembre au Centre d’action culturelle d’Abobo, un atelier dans l’éducation  financière. Les espaces d’accueil sont pour Abidjan, du 15 au 17 décembre 2021, le Centre d’Action culturelle d’Abobo (Cacab), le Café théâtre du Centre national des Arts et de la Culture (Cnac), le Lycée Saint Joseph (Abobo) et la salle Bitty Moro de l’Institut supérieur des Arts et de l’Action Culturelle à Cocody. Le 18 décembre le festival se terminera à Bouaké au Centre culturel Jacques Aka. Femini pluriel bénéficie de l’appui des associations, Art’menie Groupe, l’association universitaire Arts et lettres, de Matrem Edition et l’Arche du conte et du son (Asci/Colmar France). Momo Ekissi a fait savoir par ailleurs que le Festival Solo se tiendra dans quelques mois.

 

Clemso Actulive.

A voir aussi