Actulive.net | Election à la Fesci: Un candidat juge le rejet de sa candidature arbitraire
13 décembre 2021

feature-top

Traoré Younissou, candidat au poste de secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) a vu son dossier retiré de la liste, alors qu’il affirme remplir toutes les conditions exigées. Il a fait une déclaration le 8 décembre 2021 à la Cité administrative à Abidjan-Plateau, pour manifester son mécontentement et dénoncer des pratiques susceptibles de discréditer cette organisation.

La liste provisoire des candidats retenus pour le congrès de la Fesci qui doit se tenir du 17 au 19 décembre prochains, a été publiée. Traoré Younissou, ne figure pas parmi les admissibles. Mécontent du rejet de sa candidature, il n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour manifester sa colère. Pour cet étudiant inscrit en Master de Droit public à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody, et par ailleurs secrétaire national à l’Insertion professionnelle et à l’Entreprenariat du Bureau exécutif sortant de Makélélé, il y a sûrement des mains obscures qui veulent à tout prix le disqualifier. 

« Le rejet de ma candidature est  purement politique, parce que le camarade secrétaire national sortant sait qu’il n’a pas la côte de popularité et est convaincu qu’il perdra les élections. Voilà pourquoi il s’est donné tous les moyens pour faire rejeter ma candidature », fait-il savoir, affirmant des irrégularités dans le traitement des dossiers des postulants. « Il y a eu des irrégularités de la part du comité d’organisation, piloté par l‘ancien directeur de campagne de Makélélé en 2019, le camarade Dossongui dit national la flèche. Comment, lui qui est fonctionnaire de l’Etat de Côte d’Ivoire, doit venir organiser l’élection au poste de secrétaire général de la fédération estudiantine ? », interroge-t-il. Toujours dans le même chapitre, il dénonce l’acceptation du dossier d’un ancien élève. « Nous avons un ancien élève qui se nomme Mohamed Bamba, qui malgré qu’il ait arrêté les cours il y a de cela deux ans, a eu sa candidature validée. Il est à Fresco présentement. Il n’a pas fait de retrait de pochette, parce que quand il y a le retrait de pochette, on publie l’action sur la page Facebook du congrès. Or, il n’y a pas eu de post fait concernant sa personne. Je ne comprends pas pourquoi sa candidature a été validée. », s’indigne-t-il. Le candidat rejeté fait entendre à qui le veut qu’il remplit tous les critères d'éligibilité, s’appuyant sur les textes.

 

Selon lui, pour être candidat il faut être membre du bureau national ou secrétaire général de section ou coordinateur. Or lui, est membre du bureau sortant. Il mérite donc de figurer sur la liste des compétiteurs. Mécontent de ce que sa candidature n’ait pas été acceptée, Younissou se base sur la démocratie en vigueur à la Fesci, pour recourir aux réclamations, afin d’avoir gain de cause. Pour le moment, nous n’avons pas pu joindre le président du comité d’organisation, pour en savoir un peu plus sur ce dossier.

Clément Koffi

Légende : Traoré Younissou, mécontent de son rejet par le comité d’organisation de l’élection au secrétariat général de la Fesci.

A voir aussi