Actulive.net | Djagassa remporte le Grand Prix du Festilag
5 décembre 2021

feature-top

Du 23 au 27 novembre 2021, s’est tenue la 9ème édition du Festival International du film des Lacs et Lagunes d’Abidjan (Festilag). Djagassa a remporté le Grand Prix.

Les lampions se sont éteints sur la 9ème édition du Festilag. Le long métrage « Djagassa » (Advienne que pourra), du réalisateur ivoirien Hyacinthe Hounsou, a reçu la plus haute distinction. Celle du Grand Prix du Festilag 2021. Outre ce prix, d’autres ont été décernés, dont le « Prix Zalika Souley » de la Meilleure prestation Féminine, décerné à « Koukan Kourcia : Le Cri de la Tourterelle », du réalisateur Elhadj Magori Sani, par ailleurs directeur général du Centre national de la cinématographie du Niger (Cncn). Ce prix a été introduit au chapitre des récompenses, parce que le festival a fait de la réconciliation des communautés ivoiriennes et nigeriennes, un point essentiel.. Outre les distinctions, le comité d’organisation a meublé ce moment culturel par une soirée spéciale dénommée « La Nuit du Niger » ; un atelier sur les enjeux de la Copie privée ; la marche des femmes de Grand Bassam et un concert de reggae, ‘’Jam Session’’. Les organisateurs ont déploré l’absence de certains invités de marque, dont Iz-eddine Gourirran, directeur du Festival international du Cinéma africain de Khouribga (Maroc) et des comédiennes du Burkina Faso. En effet, ils n’ont pu effectuer le déplacement, à cause de la maladie à coronavirus. Ces absences n’ont pas découragé la promotrice, Naky Sy Savané à honorer ses engagements. « Le Festilag se bat pour la relance du cinéma en Côte d’Ivoire. Nous croyons à la jeunesse ivoirienne et africaine. C’est pourquoi, nous dédions cette 9ème édition aux jeunes réalisateurs. C’est une manière pour nous de les encourager à ne pas baisser les bras malgré les contraintes liées à la crise sanitaire », a déclaré, la promotrice de Festilag.


Clément Koffi

Légende : (Au centre) Naky Sy Savané, la promotrice du Festilag.

A voir aussi