Actulive.net | Zanzan, Royaume brong : voici l’Adayé festival
23 septembre 2016 | 1092 Vues

feature-top

L’Adayé festival est un autre évènement festif, qui vient après celui du Zanzan, enrichir le registre des activités culturelles de la région du Gontougou. C’est donc le 16 novembre prochain que se tiendra la première édition. Initié par le groupe culturel Brong Gyaman, le festival a pour objectifs d’œuvrer à la promotion de la culture brong. Cette association culturelle a procédé au lancement de ces festivités dans la sous-préfecture de Tabagne, le vendredi 16 septembre. Ce, en présence du roi des Brong, nanan Adingra Kouassi Agyeman et des chefs de province, de canton et de village. Prenant la parole, nanan Koffi Mouroufié, porte parole du souverain a annoncé : « Le roi me charge de vous dire que l’Adayé aura lieu le 16 novembre 2016 ici à Tabagne ». Cette annonce a enthousiasmé le premier vice-président du groupe, Fiéni Norbert, qui a rassuré que « sa structure entend pérenniser l’Adayé. Pour ce faire les organisateurs ambitionnent en faire désormais un festival annuel, avec pour particularité sa tenue de façon tournante dans les chefs-lieux de province ou de canton ».


Le contenu de cette foire culturelle renfermera des expositions des attributs des têtes couronnées, d’objets d’art actuels comme le poids à peser l’or des temps reculés, des parades, des danses du royaume… Toujours selon le porte parole du roi, cette plateforme festive servira de levain à la réconciliation au plus haut niveau du pays brong. « Nous voulons participer à la promotion de notre culture. Cela ne peut se faire que dans un climat de paix. Ce festival sera donc l’occasion pour nous de créer l’harmonie dans le royaume, d’aplanir les différents problèmes qui plombent son rayonnement», a-t-il avancé. Quant à Béné Ignace, le président de Brong Gyaman, il a invité les fils du royaume à s’affranchir des problèmes politiques pour rallier la principauté dans un élan de fraternité et de paix. L’Adayé est, la plus grande fête de réjouissance du royaume. Il est célébré douze jours après celle de l’igname. Ses principaux invités de marque sont les chefs de province, de canton et de village autour de leur chef suprême pour exulter. M. Fieni a pour sa part  indiqué. « Depuis le décès de l’ancien roi, nanan Koffi Yeboua, une crise de succession à la tête du royaume a fait que la rencontre culturelle ne se tient plus à l’exception du département de Transua ». Le festival est organisé par Brong Gyaman en partenariat avec Bini Daouda, Pdg de Luxe-Voyages et fils de Tabagne. 

 

Clemso ACTULIVE et le Sercom

A voir aussi