Actulive.net | Semaine culturelle de l’Insaac Kassou-tri
30 juin 2017 | 710 Vues

feature-top

Kassou-tri offre l’excellence à la tradition

Les arts traditionnels, telles les danses ivoiriennes sont mises à rude épreuve avec le modernisme. Ce qui inflige à notre culture une régression importante. Réunis autour de « La compagnie Kassou-tri », qui signifie ‘’Pour demain’’,  des élèves professeurs-stagiaires de l'Institut national supérieur des arts et de l'action culturelle ont redonné espoir et vie à ce qu’on pensait ranger pour de bon dans l’armoire aux oubliettes. Cette séance de retour aux sources s’est déroulée le 22 juin à l’Insaac) à Cocody, à l’occasion de la semaine culturelle de cette institution. Dénommé « N’dê Bi Wéléé », le spectacle a en plus de nous avoir gratifié d’un concerto avec des prête-voix d’Aicha Koné, de Cesaria Evora … , nous a offert dix (10) danses traditionnelles. Le village a été représenté à Abidjan, pouvait-on dire les puristes. Car, les pas que d’aucuns ont interprété comme authentiques, ont fusé des corps de ses maitres en devenir. Qui ont prouvé à qui veut l’entendre que le futur doit se conjuguer avec eux, qui ont choisi d’adopter comme devoir de conscience, de garder la flamme culturelle en vie. La maitrise, la sérénité, la dextérité des acteurs ont permis aux spectateurs d’applaudir sans que la demande soit faite, le beau et le bon de l’interprétation des œuvres. Au sens du terme, la soirée n’a pas eu pour objectif de voir si les gestes sont bien interprétés. Mais, elle a eu pour langage de rendre les observateurs sensibles eu sens, de ce que des pans entiers de notre culture et de l’humanité vont disparaitre si personne ne lève la pensée et la voix. Bravo à Kassou-tri !

Clemso ACTULIVE

A voir aussi