Actulive.net | M’batto Apothéose de Atelier vacances 2017: 500 enfants exposent leurs acquis
21 août 2017 | 715 Vues

feature-top

N’gramassabo a accueilli l’escale de ‘’Atelier vacances 2017’’ de la commune de M’batto, le 13 août passé. Le choix de ce village est dû au fait que la circonscription qui a l’habitude de ce genre d’exercice, a rendu la fête tournante, pour ne pas léser une seule localité. Pour cette occasion, 500 enfants issus d’Assiè-Akpessé, d’Assoumoukro, d’Ehuikro, des deux centres de M’batto et de N’gramassabo, le village hôte, ont présenté leurs réalisations de ce peu de temps, à plus de 2.000 habitants du lieu.

 

La cérémonie a eu pour ornements, la présentation de la Fondation Art’Monde, porteuse du projet et le contenu des activités de ‘’Atelier vacances’’, par Augustin Kassi Aka, le fondateur de cette institution. En guise de satisfaction et de reconnaissance pour les bienfaits que procurent ses activités extra-scolaires, le sous-préfet de M’batto, Mme Charlotte Adjoua a adressé au nom du secrétaire général de Préfecture, M. Antoine Gueu Gbey aux enfants et aux parents les avantages de l’opération. « L’Etat encourage ce genre d’initiative, qui fait un clin d’œil à l’auto-emploi. J’encourage les enfants à bien étudier à l’école et à apprendre un métier. Cela leur sera bénéfique dans la vie. Car, l’Etat ne peut pas prendre tout le monde en compte. Ces activités sont une grande solution pour résorber le chômage », a-t-elle conseillé. Au chapitre des remerciements pour cet esprit de développement personnel, le président de la mutuelle du village, François Djè N’goran a invité les parents à s’accaparer cette opportunité. « Cette activité qui consiste à identifier les aptitudes de nos enfants sont un réel cadeau pour leur devenir. Elle est un hymne à la mobilisation de toute notre région. Dans l’espoir de nous permettre à tous, de mieux orienter nos enfants ».

 

Les auditeurs ont présenté leurs travaux réalisés en peinture, en mosaïque, en modelage et en montage de maquettes. Des œuvres qui ont reçu les félicitations des officiels (Représentants administratifs, chefs traditionnels et religieux et société civile). Un don qui a consisté à la réhabilitation du monument du village, une sculpture représentant un coq qui chante et appelle au réveil de la population en temps opportun, a été fait par la fondation pour marquer son passage dans la localité. En retour, le maire de M’batto, Eba Kamenan, de par la voix de son 1er adjoint,  Jean Ya Abé, a promis de convaincre le Conseil municipal, pour inscrire l’événement dans le budget des prochaines années. C’est par un déjeuner offert à toute la délégation que la cérémonie a pris fin.

A voir aussi