Actulive.net | Hadi Tam tam révèle son secret
20 avril 2016 | 420 Vues

feature-top

« Retourner chez mon patron allait être la plus belle honte de ma vie ». Tel est le propos avancé par Adi Tam tam alias Arinloyé Hadi. Devenu par la suite l’un des plus grands fabricants de tam tams en Côte d’Ivoire, ce jeune homme est détenteur d’un parcours atypique, calqué sur une revanche personnelle. Car, depuis sa formation chez feu Moussa Koné son patron en 1996, Adi avait pensé pouvoir voler de ses propres ailes. Mais l’aventure lui prouvera que la précocité de son acte ne pouvait que l’emmener à l’échec. Ainsi, dès l’ouverture de sa première boutique en 1997, la non maîtrise des affaires et de son art, lui fait embrasser l’échec. Alors, ne pouvant plus retourner chez son patron, à cause de cette défaite magistrale, il se tourne vers l’un de ses devanciers, Sidibé Nouhou, avec lequel il se perfectionne pendant trois ans.

Après ce renforcement, le bouche à oreille, l’emmène à être contacté par la première secrétaire du village Ki Yi, pour un contrat de 950.000 francs Cfa. En souvenir de cet acte, il décide d’aider 10 jeunes qu’il tire de la rue, pour leur apprendre le métier de fabricant de tambours. De ces quatre magasins d’Adjamé, Port Bouet, Riviera et Yopougon, sortent les meilleurs instruments ‘’Djembés’’ devenus des références pour tous les professionnels percussionnistes. Plus un doigt de virtuoses ne peut obtenir de belles sonorités sans passer par Adi. Pour magnifier ce succès, Adi promet aider son semblable surtout les enfants déshérités. Vers quelle destination l’emmènera son art ? Seule la providence nous le dira.

Clemso ACTULIVE

A voir aussi