Actulive.net | Béatrice Kombé : 10 ans après sa mort la Compagnie Tchétché lui rend hommag
23 février 2017 | 1156 Vues

feature-top

Béatrice Kombé : 10 ans après sa mort la Compagnie Tchétché lui rend hommage

10 ans après sa mort, Béatrice Kombé vient d’être ressuscitée par ses anciennes compagnes de route. Baptisé : « Béatrice Kombé Forever », l’hommage s’est déroulé le 21 février dernier au Goethe Institut d’Abidjan. Décédée le 21 février 2007, celle qui a été la première femme à instituer une compagnie de danse contemporaine uniquement composée de femmes, a été ravivée dans les mémoires. Baptisée ‘’La compagnie Tchétché’’, le quatuor féminin, qu’elle a mise en place, fera gravé le nom de la Côte d’Ivoire dans l’univers culturel mondial. En son temps, grâce  à ses pièces majeures écrites et chorégraphiées par elle « Dimi et Sans repères », cette danseuse de talent sera sollicitée avec sa formation au Canada, en France et dans 19 états des Etats Unis d’Amérique. Naturellement  des prix  se sont invités au charme de la chorégraphie. Prix de l’Unesco au Masa 1999, Prix des Rencontres chorégraphiques d’Afrique et de l’Océan Indien en 2001, Prix Découverte Rfi en 2002. Beaucoup d’autres, tel le 2ème Prix au concours mondial de la chorégraphie à Hanovre-Allemagne. Tout ce large parcours lui a valu d’être enseignante de 2001 à 2007 au Département de théâtre et de danse de l’Université de Floride (Usa). C’est donc à juste titre que sur initiative de Nina Kipré et de Nadia Beugré, toutes deux de la compagnie Tchétché, que la première édition des hommages à l’une des grandes chorégraphes ivoiriennes de tous les temps a démarré. En plus de l’exposition photos, une conférence de presse avec le thème : « Béatrice Kombé : Apport et influence dans la danse contemporaine africaine et même mondiale. Que reste-t-il de cet héritage ? » et  une fresque réalisée par une quarantaine de danseurs ont été les éléments de cette cérémonie d’hommage. Repose en paix Diva !

Clemso ACTULIVE 

A voir aussi