Scoops

L’Ivoirien Didier Drogba dément son retour à l’Olympique de Marseille

Akon ouvre un centre de formation au Mali

Actulive.net | Intronisation d’un chef coutumier Wê de quartier
Intronisation d’un chef coutumier Wê de quartier
10/05/2017
Intronisation

Intronisation d’un chef coutumier Wê de quartier

Le peuple Wê installe sa tradition au dela de ses frontières

La communauté Wê à Abidjan est en train de mieux s’organiser afin d’unifier ses fils. Ainsi, elle a commencé à installer une autorité communautaire dans chaque quartier du District d’Abidjan, où résident ses ressortissants. Abobo a pour l’occasion reçu le 6 mai passé, les dignitaires de la communauté Wê. Ceux-ci sont venus pour l’intronisation de Germain Diolo, en qualité de chef de la communauté Guéré des quartiers Anonkoi-3, Bocabo et Sodeci. Invitée d’honneur, l’Association nationale des chefs coutumiers de communautés et notables de Côte d’Ivoire (Ancccn-ci) est venue soutenir l’action. Déroulée à Anonkoi Kouté-Onuci, la cérémonie a eu pour thème : « Ensemble pour la promotion des valeurs traditionnelles Wê », Le président du comité d’organisation (Pco),  Félix Nioulé Gbéhé, pour révéler à l’assistance le choix du promu, s’est adressé à elle en ces termes. « Cette intronisation a un caractère sacré, qui découle d’une parole prophétique de notre doyen à tous, Jeannot Trohodji. En effet, il a annoncé le 31 décembre 2015, soit six jours avant sa mort, qu’il nous conseille Germain Diolo, comme guide », a-t-il confessé. Donc la dernière volonté du sage a été obéie à la lettre.

Pour marquer le caractère sacré de l’évènement, la pure tradition guéré a été respectée. De ce fait, aucune femme ne doit approcher le futur chef avant que ne soit terminée la cérémonie. Après sa présentation à l’assemblée, le récipiendaire est soumis aux instructions et aux conseils des dignitaires. Nicaise Zouingnan, chef central de la communauté Guéré de Touleupleu à Abidjan et Réné Bah, le président de l’Association des Guérés d’Anonkoi-3, Bocabo et Sodeci, ont signifié au futur chef, le rôle qu’il doit jouer pour la cohésion et le bienfait de son peuple. Ensuite le peuple a été consulté sur le respect et le suivi qu’il doit accorder à son futur guide. Après l’accord de celui-ci, Germain Diolo est reconnu comme son chef. Ses attributs pour reconnaitre son autorité (Un boubou, un chapeau et la chaise de chef), lui ont été remis. S’en sont suivis les bénédictions et les dons. L’Ong ‘’Agir pour demain’’, a remis pour sa participation à cet évènement culturel, des dons en nature et en espèces. Le tout nouveau chef a été reconnu ensuite par l’Association  nationale des chefs coutumiers de communautés et notables de Côte d’Ivoire. Ce, après que son président Mathias Yoro KYffi lui ait remis un diplôme et sa carte d’adhésion. Mathias Yoro a ensuite signifié à l’assemblée, l’importance de la  tradition, gage de la continuité de l’existence   d’un peuple. « Si nous respectons nos alliances, nous nous sentirons mieux. Moi qui suis un fils de Ouaragahio, quand quelqu’un de l’ouest organise une fête, j’y vais. Parce qu’il est mon frère. Ce qui signifie que nous devons appliquer nos traditions, qui sont notre identité », a-t-il fait savoir. Un déjeuner typiquement composé de recettes culinaires Wê a mis fin à la manifestation.

Clemso ACTULIVE

 

voir toute la galerie