Scoops

ACTULIVE Côte d'ivoire, découvrez la vie de vos stars du showbiz, du sport et du cinema...

Actulive.net | Usian Bolt sur le toit du monde
Usian Bolt sur le toit du monde
09/08/2012
Usian

Plus vite, plus haut, plus Bolt

Vainqueur en 19"32 du 200m, Usain Bolt devient le premier à réussir deux fois le doublé 100-200 aux Jeux. La Jamaïque réussit le triplé avec Yohan Blake (19''44) et Warren Weir (19''84). Christophe Lemaitre se classe 6e en 20"19.


Et Usain Bolt a écrit une nouvelle page de son histoire. De l'athlétisme même. Jeudi soir au Stade Olympique de Londres, la bombe jamaïcaine a remporté son deuxième titre de la semaine, quatre jours après le 100 mètres. Et, quatre ans après Pékin et son explosion, conserve sa double couronne 100-200. Dans l'histoire des JO, c'est une première. Personne n'avait remporté deux fois les épreuves reines du sprint. Bolt est définitivement unique.

Vainqueur en 19''32, le temps de Michael Johnson à Atlanta en 1996, le roi du sprint s'est offert le luxe de décélérer et de regarder son dauphin, qui a tout de même parcouru le demi-tour de piste en 19''44 (6e meilleure performance de l'histoire, ndlr). Le jeune Warren Weir est venu complèter le triomphe jamaïcain en 19''84, nouveau record personnel. A part les Etats-Unis, désormais réduits à jouer les sparring-partners de Bolt et de ses copains sur les épreuves de sprint, aucune nation n'avait jamais trusté les trois marches d'un podium olympique.

"J'ai eu ce que je méritais"

Et Christophe Lemaitre dans tout ça ? Parti vite dans un couloir très peu favorable (le 2), le Français a pioché dans la ligne droite et n'a jamais pu voir autre chose que les dos des fusées jaunes. A l'arrivée, le médaillé de bronze de Daegu se classe 6e en 20''19. Loin de ses 19''91 réussis à Londres avant les Jeux. Abdoulaye Seye, dernier Français récompensé sur la distance (Rome 1960), n'a toujours pas trouvé de successeur. "J'ai eu ce que je méritais", a lancé Christophe Lemaitre, dépité après la finale.

Usain Bolt a également eu ce qu'il méritait, jeudi. Décontracté comme à son habitude, le Jamaïcain n'a pas pris de risque au départ. Mais après une mise en action moyenne, "Lightning Bolt" a écrasé la course. Et ajouté une cinquième médaille d'or olympique à sa fabuleuse collection. La sixième devrait rapidement suivre puisque le relais 4x100 mètres jamaïcain aura quelques arguments à faire valoir dès vendredi. Désormais, la question n'est plus de savoir si Usain Bolt (25 ans) est le plus grand sprinteur de l'histoire. Mais jusqu'où il ira.