Scoops

L’Ivoirien Didier Drogba dément son retour à l’Olympique de Marseille

Akon ouvre un centre de formation au Mali

Actulive.net | Enfin le sursaut de Cristiano Ronaldo
Enfin le sursaut de Cristiano Ronaldo
18/06/2012
Enfin

Cristiano Ronaldo s'est réveillé et les Pays-Bas ne s'en sont pas relevés. Dos au mur lors de la troisième et dernière journée du groupe B, le capitaine portugais a ouvert son compteur but et a même signé un doublé face aux Oranje pour emmener son équipe vers lesquarts de finale (2-1). Davantage sollicité, mieux servi que face à l'Allemagne (0-1) et au Danemark (3-2), le Madrilène s'est montré intenable tout au long du match et a retrouvé son rendement habituel. "Il faut féliciter l'équipe tout entière, elle a très bien joué et s'est montrée méritante", a sobrement commenté l'intéressé à la télévision portugaise.

Après des prestations en demi-teinte lors des deux premières rencontres, Cristiano Ronaldo avait subi de nombreuses critiques et quelques railleries. Il a répondu sur le terrain et en livrant une énorme prestation. Que ses coéquipiers n'ont pas souhaité commenter en zone mixte. Face à la rapide ouverture du score néerlandaise (11e), l'ailier gauche a signé la révolte des siens d'une frappe à ras de terre venue s'écraser sur le poteau droit de Stekelenburg (16e). Il a ensuite obligé le gardien adverse à se détendre pour détourner sa tête croisée sur un centre de Nani (24e). Persévérant, le Ballon d'or 2008 est parvenu à se faufiler dans le dos de la défense centrale néerlandaise sur une ouverture de Pereira et a facilement ajusté le portier de la Roma pour ouvrir son compteur dans la compétition (28e). Il est ainsi devenu le premier Portugais à marquer dans cinq grandes compétitions internationales après les Euros 2004 et 2008 et les Coupes du monde 2006 et 2010.

Personne ne frappe plus que lui

Définitivement lancé par ce but "dédié à (son) fils", qui fêtait ses deux ans, Cristiano Ronaldo a mis le feu dans la surface des Oranje et a continué de mitrailler Stekelenburg d'une puissante frappe lointaine (33e) ou d'un tir trop croisé dans la surface (41e). Il a aussi davantage pris part aux offensives de son équipe en touchant plus de ballons que lors des deux premiers matches (44 contre 39). Ultra-rapide sur les côtés, il a ainsi pu se montrer suffisamment lucide pour servir ses partenaires au bout des contres mais Coentrao, de loin (66e), et surtout Nani, à bout portant (72e), n'ont pas su profiter de ses offrandes. Nani s'est vite repris en le servant idéalement à gauche de la surface adverse pour un crochet sur van der Wiel et un tir plein de maîtrise pour emmener le Portugal vers la victoire et la qualification en quarts de finale (74e). A ceux qui doutaient de lui, il avait lancé "les buts vont arriver". Il a tenu promesse.

Visiblement pas rassasié par son 62e but de la saison et en jambes jusqu'au bout, Cristiano Ronaldo a encore trouvé le poteau sur une frappe lointaine à la dernière minute. Avec ce douzième tir personnel (un record dans l'histoire de l'Euro) dans cette rencontre, il est d'ailleurs devenu l'artilleur le plus prolifique de la compétition (16 tirs au total dont 10 cadrés). La star du Real Madrid a lancé son Euro, elle devra confirmer en quart de finale face à la République tchèque, le 21 juin à Varsovie.

 

voir toute la galerie