Scoops

ACTULIVE Côte d'ivoire, découvrez la vie de vos stars du showbiz, du sport et du cinema...

Actulive.net | Sénégal -Côte d’Ivoire (0-2) : Comment les Eléphants ont été exfiltrés
Sénégal -Côte d’Ivoire (0-2) : Comment les Eléphants ont été exfiltrés
15/10/2012
Sénégal

Menés 2-0 à 20 minutes du coup de sifflet final, des supporters sénégalais  ont envahi la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor samedi soir. Et ce sont les Eléphants qui se qualifient pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations.  

Sénégal
Mane, Zargo, Kouyaté, Sane, Pape N’Diaye, Diame, Gueye, Sow, Ndoye, Demba et Papiss.

Côte d’Ivoire
opa, Eboué, Kolo, Bamba, Tiéné, Zokora, Tioté, Yaya, Gervinho, Gradel et Drogba.

Arbitre : Jedidi Slim

Buts : Drogba (51e et 70e sur penalty)

Samedi vers 20 h. Des blessés baignant dans une marre de sang. Des cris se font entendre dans la nuit noire du stade Léopold Sédar Senghor de Dakar. Dans les couloirs, c’est la débandade. Il y a du feu dans les travées. Le tunnel qui mène aux vestiaires est en feu. Les deux formations, les officiels  sont regroupés au centre du terrain. Ils seront rejoints plus tard par les supporters ivoiriens, qui craignent pour leur sécurité. Non loin de la loge officielle, des supporters des Lions scandent des “ Diouf, Diouf...”. Ce sont des fans  de l’ex-attaquant du Sénégal,  El Hadj Diouf. Ils donnent de la voix. Des quolibets à l’endroit du sélectionneur Joseph Koto et du président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor  se  font entendre. Ils brandissent l’étendard de la révolte. Car le match de l’année s’est terminé en eau de boudin avec cette élimination pour la Coupe d’Afrique des nations 2013. Pape Diouf, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, se cherche une porte de sortie dans cette ambiance horrible. Entre-temps, des véhicules de type 4 x 4 débarquent  sur la pelouse pour évacuer les joueurs. Les Eléphants, eux, regagnent  directement l’aéroport à destination d’Abidjan par un vol spécial. Ils viennent de réussir leur mission. Ils seront présents en Afrique du Sud  en Janvier prochain. Ils ont fait le match, qu’il fallait. Sabri Lamouchi, le sélectionneur ivoirien, a disposé ses pions en  4-3-3 pour contrer l’incroyable 3-3-4 de Koto. Jamais les Ivoiriens ne se sont désunis. Ils ont joué très bas et en bloc. Même Copa Barry, l’homme ganté des Eléphants, n’a jamais tremblé face aux frappes de Moussa Sow, Demba Ba et autres. L’équipe ivoirienne était  formatée pour jouer les contres à fond. Sur deux déboulés, elle  plongea  le stade Léopold Sédar Senghor dans la désillusion grâce à deux réalisations de  Didier Drogba, aux 51e et 70e minutes. La  première  sur coup-franc et la seconde sur penalty. La messe était dite. Le break était fait. Et le Sénégal est éliminé après sa défaite 4-2 à Abidjan . Ses supporters sont fâchés. Ils jettent des pierres et des bouteilles d’eau sur la pelouse. L’arbitre tunisien, Jedidi Slim, arrête la partie à quasiment 20 minutes de la fin. Le service de sécurité est dépassé par les événements. Triste fin de partie.

Le ministre des sports sénégalais tabassé

Le ministre des sports Sénégalais, Malick Gackou, a connu une sortie difficile samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar. Il a été pris à partie par des supporters déchaînés. Il a même été blessé à la tête. Il a quitté les lieux sous  escorte policière.

voir toute la galerie