Scoops

L’Ivoirien Didier Drogba dément son retour à l’Olympique de Marseille

Akon ouvre un centre de formation au Mali

Actulive.net | Désormais un prix pour immortaliser Henrike Grohs
Désormais un prix pour immortaliser Henrike Grohs
17/03/2017
Désormais

 Le Goethe Institut et la famille (Grohs) de la défunte directrice du Centre culturel allemand d’Abidjan, viennent de lancer le Prix Henrike Grohs. C’est un communiqué de presse publié le 13 Mars dernier, que la représentation de Côte d’Ivoire, a publié l’information. Le prix est un hommage aux réalisations de l’ancienne directrice. Ses objectifs sont de poursuivre le travail accompli par elle, auprès des artistes africains et d’encourager le dialogue international. Il soutient et contribue à l’épanouissement des créations des artistes africains tant dans leurs communautés, que sur le continent, ainsi que le monde. Il est un apport à un nouvel élan dans le monde de la culture. «  Nous tenons à honorer cette contribution et à récompenser les artistes africains » a déclaré Johannes Ebert, Secrétaire général du Goethe-Institut. 

 

Le prix d’une valeur de 200.000 euros sera décerné chaque année, à un ou plusieurs lauréats, qui évoluent dans les domaines des arts visuels, de la danse, du théâtre, de la musique ou du film. Il sera ouvert à ceux qui travaillent dans une démarche interdisciplinaire. Le jury sera composé de représentants de différents secteurs culturels en Afrique, ainsi qu'un représentant du Goethe-Institut. Pour y participer, il faut être âgé de moins de 40 ans, vivre et travailler obligatoirement sur le continent africain et présenter une œuvre qualité. Il faut aussi avoir des approches sur les partenariats, le partage des connaissances et l'engagement social. Avant de quitter le monde à 51 ans, Henrike Grohs a étudié l'ethnologie et a occupé le poste de directrice du Goethe-Institut en Côte d'Ivoire de 2013, jusqu’à sa mort, le 13 Mars 2016. Bien avant d’arriver en Côte d’Ivoire, elle a été nommée en 2009, conseillère de la Culture et du développement au Goethe-Institut en Afrique du Sud. Elle est co-fondatrice du projet « Next–Intercultural Projects » à la Maison des Cultures du Monde à Berlin et en a été sa co-propriétaire jusqu'en 2009. Entre 2002 et 2009, elle a travaillé comme chef de projet du programme éducatif de l’orchestre Philharmonique de Berlin.

 

Clemso ACTULIVE

voir toute la galerie