Scoops

ACTULIVE Côte d'ivoire, découvrez la vie de vos stars du showbiz, du sport et du cinema...

Actulive.net | Serges Guy Pinto colonise la Sanguine
Serges Guy Pinto colonise la Sanguine
16/05/2015
Serges

Les contes de fées se conjuguent pour la virtuosité depuis le bas âge. C’est cette substance qui a été l’arôme de la forge du talent de ce jeune peintre. Cap Verdien d’origine, c’est de par la fonction qu’exerçait papa, qu’il commence à l’âge de 16 ans, à lui-même se découvrir des talents de peintre, au Mali où le père est fonctionnaire. Il peint son premier tableau avec pour personnage, son père. Celui-ci s’est mis à en rire. Rire qui deviendra un fonds d’expression du fils qui venait d’acquérir la témérité. Voici qu’il entre aux Beaux Arts à l’Institut National des Arts (INA) de l’époque 1987 à Abidjan. Sa mère veut pour sa progéniture, le poste de pilote d’aviation.

 

Mais elle accepte la situation et continue de l’encourager pour son choix. Après neuf ans passés dans cet établissement, il  obtient un diplôme supérieur en communication. Mais la peinture est sa solution salvatrice pendant son passage au sein de cet institut.  Car enveloppé dans tous ses sens, il réalise son premier tableau commercial, un portrait à la sanguine (Technique au crayon), qu’il vend par le biais de maman, très ancrée dans les milieux européens. Le tableau vendu à 5.000 F CFA, lui  permet de payer ses études durant son parcours aux Beaux Arts, car il n’était pas boursier, du fait de sa nationalité cap verdienne. De mérite, ce sont des expositions et non des moindres qu’il perçoit, en gage de récompense pour son talent. Les expositions de peinture les plus remarquées qu’il fait sont : Le carré d’Art (1994), d’Un peintre, l’Autre (1997), Exposition de groupe à Cap Sud (2002) et Galerie Dominantes (2003 et 2007). Beaucoup de prix sont à son actif. Sa dernière apparition très applaudie a été à la semaine du Cap Vert au restaurant ‘’Le Réservoir’’, en début du mois de Mai, avec le portrait d’Amilcar Cabral, héros de l’indépendance du Cap Vert et de l’Afrique. Le talent court toujours et les jours à venir orienteront encore ce talent. Comme une girouette qui s’gite au moindre souffle de vent, le crayon de Pinto, retracera pour beaucoup de temps, l’histoire des peuples et des temps.

Clemso Actulive

voir toute la galerie